Créer ses propres étiquettes pour vos créations

Dans plusieurs blogs de couture, j’ai vu que des créatrices cousaient des étiquettes au nom de leur blog.

Après quelques recherches, j’ai trouvé sur le site Patchwork pottery, un tuto pour les réaliser facilement.

http://patchworkpottery.blogspot.com/2008/09/fabric-labels-tutorial.html

Les instructions sont en anglais, je vous les traduit donc.

Matériel nécessaire :

  • Un ordinateur avec un logiciel de graphisme type Photoshop ou Paint
  • Une imprimante à jet d’encre
  • Du papier à impression
  • Du papier à transfert pour textiles
  • Un couteau, un cutter
  • Du ruban en coton naturel
  • Un fer et une table à repasser
  • Une paire de ciseau

Les étapes

  1. Créez votre texte (ou image) à l’adire de votre logiciel. Choisissez de travailler avec une résolution de 300 ppi pour une image claire. La hauteur de votre image doit être plus petite que la largeur de votre ruban. Imprimez un échantillon sur du papier ordinaire, découpez le afin de voir comment il s’intègrera sur votre ruban. Après ce test, imprimez une page entière en veillant à laisser un espace de quelques centimètres entre chaque texte dans chaque rangée. N’oubliez pas d’inverser votre image !!
  2. Suivez les instructions du papier transfert pour définir votre imprimante pour le bon type de papier. Imprimer de nouveau une feuille test sur du papier ordinaire pour s’assurer que l’image est bien inversée. Imprimez ensuite une feuille d’étiquettes sur le papier de transfert
  3. Découpez les images par ligne grâce à un cutter et une règle en protégeant votre support avec un carton par exemple. En conservant des bandes d’étiquette, il sera plus simple de repasser le transfert sur le ruban en coton (vous éviterez de vous brûler les doigts)
  4. Repasser les bandes de transfert sur le ruban qui sera posé à plat. Prenez le temps de placer votre bande imprimée sur le bas de votre ruban.  Appuyez sur la bande vers le bas avec votre fer. Une fois placé, faites glisser le fer plusieurs fois. Assurez vous que le fer n’est pas trop chaud. Si c’est le cas ou si le fer reste trop longtemps, votre image va fondre.
  5. Décollez le papier de support. Attendez jusqu’à ce que le ruban ai refroidi avant de retirer le papier.
  6. Utilisez les ! Faire un rouleau d’étiquettes que vous pourrez coudre à vos créations. Vous pourrez conserver le reste des étiquettes dans une boite ou un pot de confiture vide et propre !

Astuce : Pour supprimer les dernières traces de plastique du papier transfert, posez du papier sulfurisé sur l’image transférée et repasser de nouveau avec le fer chaud.

Publicités

Ma recette d’huile anti-vergetures bio

Avant d’utiliser cette huile, j’achetais dans les parapharmacies une huile de massage anti-vergeture de marque WE****. Bien que cette huile avait une odeur agréable, l’application était difficile avec le flacon goutte à goutte.

De plus, je souhaitais utiliser des huiles végétales avec des propriétés bien spécifiques

J’ai acheté ces huiles sur le site Huiles&Sens dont vous trouverez ci-dessous le lien. L’envoi est rapide et gratuit à partir de 39€ ce qui est plutôt raisonnable.

http://www.huiles-et-sens.com/

Recette de mon huile anti-vergetures Bio

Les propriétés de chaque huile sont décrites sur le site Huiles&Sens

  • 50% d’huile d’amande douce bio
  • 30% d’huile de jojoba
  • 15% de rose musquée bio
  • 5% de germe de blé

Utilisez un verre doseur pour quantifier chacune des huiles que vous verserez au fur et à mesure dans un flacon pompe (bien plus simple d’utilisation). Après y avoir verser toutes les huiles, fermez le et secouez vigoureusement pour que les huiles se mélangent.

A utiliser 2 fois par jour, le matin et le soir. Application sur le ventre, le haut du pubis, la poitrine, les hanches, les fesses, l’intérieur des cuisses.

Quand je n’ai pas trop le temps, j’insiste  surtout sur le ventre, le haut du pubis et la poitrine.

Enfin, il existe un autre site Aroma-zone. Je ne connais pas car je n’ai pas passé de commande, ils ont néanmoins un catalogue de produits intéressant.

Pour finir, il faut savoir que les vergetures dépendent également de l’élasticité de votre peau et du nombre de kilos que vous allez prendre pendant votre grossesse. Pour ma part, j’ai pris 11 kilos et à 2 semaines du terme, je n’ai aucune vergeture, malgré une peau fine et claire.